SENER a réuni différents acteurs dans le cadre des «Mardis de l’innovation» sous le thème «Valorisation énergétique des déchets: défi de la prochaine décennie»

07/12/2017 (Morocco)
SENER a réuni différents acteurs dans le cadre des «Mardis de l’innovation» sous le thème «Valorisation énergétique des déchets: défi de la prochaine décennie»

Dans le cadre de ses rencontres «Mardis de l’innovation», le groupe SENER, en partenariat avec l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE), a organisé Mardi 5 Décembre 2017 à Rabat, un petit déjeuner autour de la thématique «Valorisation énergétique des déchets: défi de la prochaine décennie». Cette matinée de réflexion a vu la présence de décideurs publics et privés dont des représentants de Masen, CDG, Acwa Power, Pizzorno, parmi d’autres. La rencontre a été introduite par Mr Anas Raisuni, Directeur Général de SENER Maroc ainsi que par Monsieur Mohamed Elhouari, directeur du pôle Efficacité Energétique et Energies Renouvelables, de l’AMEE.

Cette réunion de travail avait pour objectif d’échanger sur les prochains défis environnementaux que devra relever le royaume en termes de valorisation des déchets et les solutions à entreprendre pour l’avenir. Dans cette perspective une étude de cas sur la Centrale de Zabalgarbi en Espagne, a été présentée dans le but de fournir des réponses adaptées au cas marocain.

Lors de son intervention, Monsieur Raisuni souligné le fait que «les décharges deviennent de plus en plus saturées et par conséquent, il serait nécessaire de prévoir des solutions durables». Encouragé par les efforts entamés après la COP22, SENER dispose aujourd’hui d’une large expérience dans ce secteur et s’engage à «mettre son expérience et son expertise au profit des institutions publiques et des autorités marocaines et alimenter l’expérience Waste to Energy au Maroc». Monsieur Raisuni a saisi l’occasion pour annoncer la signature, avec Ence Energía y Celulosa, du contrat de livraison de la nouvelle centrale électrique à biomasse à faible taux d'émissions dans le centre énergétique de Huelva (Espagne).

De son côté, l’AMEE assure vouloir accroitre les partenariats publics privés (PPP) en matière d’énergies renouvelables dans différents secteurs, notamment l’industrie cimentière, automobile etc. En effet, «le secteur des déchets offrent plusieurs opportunités en matière de production énergétique durable mais aussi en matière d’efficience énergétique» a précisé M. Mohamed Elhouari. La Direction de l’Eau et l’Assainissement, relevant du Ministère de l’Intérieur, quant à elle, a affirmé sa volonté d’accompagner les projets Waste to Energy dans le cadre de sa stratégie nationale pour des villes durables, et reste ouvert à toutes solutions innovantes.

A Propos des Mardis de l’Innovation

Les «Mardis de l’Innovation» sont des rendez-vous de réflexion, développés et organisés par le groupe SENER, destinés aux décideurs publics et privés. Ces matinées de travail ont pour objectif d’échanger et de débattre avec les principales parties prenantes des secteurs stratégiques pour le Royaume tels que l’énergie, l’environnement, les infrastructures, etc., mais aussi grâce au retour et partage des expériences. Il s’agit d’une formule de discussion et de concertation innovante matérialisée par des rencontres restreintes.

Contenu connexe SENER a réuni différents acteurs dans le cadre des «Mardis de l’innovation» sous le thème «Valorisation énergétique des déchets: défi de la prochaine décennie»
http://www.ingenierieetconstruction.sener/ecm-images/formacion-nooro-iii

Le groupe d’ingénierie et de technologie SENER, en partenariat avec l´OFPPT et Masen, reconduit une deuxième édition du programme de formation, cette fois-ci pour le centrale NOOR III.  Le groupe d’ingénierie et de technologie SENER, en partenariat avec l´OFPPT et Masen, reconduit une deuxième édition du programme de formation, cette fois-ci pour le centrale NOOR III. [+]

http://www.ingenierieetconstruction.sener/ecm-images/Acuerdo-SENER-Masen-y-OFPPT

Le 28 mars, à Rabat, dans le cadre des préparatifs au lancement de la phase d’exploitation des centrales Noor Ouarzazate II et Noor Ouarzazate III dans la région de Ouarzazate, Masen, l’OFPPT et le groupe d’ingénierie et construction SENER signent une convention de partenariat pour la formation d’une centaine de jeunes aux métiers liés à l’énergie solaire à concentration.[+]

Partager
Partager:
Remonter Remonter